L’improvisation à la guitare

 

L’improvisation à la guitare est elle accessible à tous ? Tout le monde peut-il improviser sur n’importe quel morceau ? Bien des élèves se posent cette question lorsqu’ils apprennent la guitare. Ils écoutent leurs musiciens favoris et se demandent comment font-ils ? Où trouvent-ils l’inspiration pour improviser aussi naturellement ?

Et bien, la réponse se trouve dans cette méthode. Ils ont développé leur oreille musicale. Ils ont appris à restituer les mélodies qu’ils chantent intérieurement sur leur manche de guitare. C’est un peu comme apprendre à parler. Au début vous ne prononcez que des phrases simples. Puis, peu à peu, votre oreille se familiarise avec la langue (la musique) et vous vous mettez à parler avec plus d’aisance. Voilà toute l’essence de l’improvisation à la guitare.

 

Comment improviser à la guitare ?

Il y a bien des méthodes pour apprendre à improviser à la guitare. Vous pouvez apprendre des gammes par cœur et des suites de “plans” selon votre style (blues, rock, jazz) sans trop vous poser de questions. Mais la méthode la plus efficace pour improviser à la guitare est de développer votre oreille, votre écoute musicale.

Comment éveiller votre sens de l’improvisation ?

Grâce à la méthode “L’oreille et l’improvisation” de Jean Yves Chouteau. Vous éveillez votre sens de l’improvisation en développant une écoute professionnelle. Vous transposez ce que vous écoutez sur votre manche, un peu comme un chanteur fredonne une mélodie. Si vous arrivez à jouer ce que vous chantez alors vos possibilités d’improvisation deviennent infinies. Dans cette méthode, l’enseignement des grandes écoles de musique américaines vous devient accessible.

Pour improviser correctement, il faut entendre correctement.” JY Chouteau

Conclusion :

L’intuition doit être votre guide. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas travailler les systèmes, la connaissance, le visuel, les phrases par cœur, les routines … mais il faut éviter de se faire trop mener par eux 🙂  JY Chouteau